Bouger en toute liberté.

Durant ses premiers mois, bébé a besoin de liberté pour développer ses capacités motrices qui évoluent progressivement.

file

Les mois passent rapidement et, jour après jour, bébé nous procure de nouvelles émotions. Ses journées ne sont plus simplement rythmées par ses repas et longues siestes ; il nous impressionne désormais avec ses sourires et ses amusantes tentatives de jeu. Il devient curieux et part à la découverte de son environnement à l'aide de mouvements toujours plus coordonnés. Il peut désormais lever et bouger la tête et il s'attarde davantage sur ses jouets qu'il tente d'attraper avec les mains. Vous pouvez donc le mettre sur un tapis d'éveil mou et coloré pour lui permettre d'observer son environnement et surtout de tester en toute liberté ses progrès moteurs.

S'il est recommandé de placer bébé sur le dos pour la sieste, il sera en revanche préférable de le mettre sur le ventre lorsqu'il est éveillé, durant ses premières expériences de jeu. En effet, cette position permettra de renforcer son cou et les muscles de ses bras afin d'éviter une pression constante sur sa tête. Petit à petit, bébé tentera de rouler pour se mettre sur le dos ou sur le ventre, puis de ramper pour atteindre les objets qui l'intéressent. 

Il faudra alors mettre à sa disposition les bons outils : un tapis riche en activités l'accompagnera durant ses premiers jeux, avec des jouets et hochets colorés, ainsi que des effets de lumières, de sons et de mélodies simples.

Sur le dos, bébé pourra jouer avec les objets suspendus qui peuvent être déplacés pour créer différentes combinaisons. Sur le ventre, il tentera d'atteindre les petits animaux et formes dissimulés qu'il pourra chercher, toucher et presser pour produire des sons. Ses progrès l'inciteront à essayer de nouvelles choses sur son tapis. Sur ce petit monde coloré, guidé par la curiosité et encouragé par ces nouvelles aptitudes, bébé pourra affiner ses capacités sensorielles, cognitives et motrices.