Grossesse

Le sport pendant la grossesse

Les bienfaits du sport et des conseils pour choisir les exercices pendant la grossesse.

DOTT_TESTA

Il est reconnu que la pratique régulière d'un exercice physique améliore le bien-être physique et mental à tout âge et dans toutes les phases de la vie, y compris pendant la grossesse et après l'accouchement. Grâce à une plus grande motivation et à des contrôles médicaux plus fréquents, la grossesse peut être l'occasion de maintenir ou d'améliorer votre style de vie et d'adopter des habitudes saines (comme manger sainement et ne pas fumer), en prenant soin de vous et du bébé dans votre ventre. 

Il est conseillé d'avoir préalablement la validation d'un médecin et de pratiquer sous la surveillance d'un personnel spécialisé. Les séances d'entraînement doivent être calibrées en fonction de la propension de chaque femme à faire du sport.

Les bienfaits de l'exercice pendant la grossesse

Des études d'observation et des études randomisées ont montré que la pratique d'un sport pendant la grossesse peut :

  • Réduire le risque de diabète gestationnel.
  • Réduire la prise de poids excessive.
  • Garantir une plus faible incidence d'hypertension gestationnelle ou de prééclampsie.
  • Réduire l'incidence des naissances prématurées, des césariennes.
  • Réduire la probabilité d'un faible poids du bébé à la naissance et de complications liées à la grossesse.
  • Améliorer le rétablissement et réduire le risque de dépression post-partum.
  • Réduire la fréquence des douleurs lombaires et des sciatiques pendant la grossesse.

Quels sont les sports à pratiquer pendant la grossesse ?

Faire du sport pendant la grossesse présente des risques minimes, mais une visite chez votre médecin est nécessaire pour une évaluation obstétricale approfondie et pour écarter les contre-indications et les complications. En outre, pour la sécurité de la mère et de l'enfant, il est important que le programme d'exercices proposé soit personnalisé en fonction de l'attitude et de la préparation athlétique de chaque patiente et des changements physiques et anatomiques qui se produisent pendant la grossesse, comme l'augmentation du poids et le déplacement du centre de gravité, ainsi que les modifications des poumons et du système cardiovasculaire.

Les femmes inactives et sédentaires devraient suivre un programme d'exercices progressifs pendant leur grossesse. Les femmes qui étaient déjà actives avant la grossesse peuvent pratiquer des activités de haute intensité comme la course à pied ou des exercices d'aérobic. Les athlètes professionnelles peuvent poursuivre leurs séances d'entraînement sous la supervision étroite de leur gynécologue et de leur entraîneur sportif, en surveillant les changements de poids et de régime alimentaire et les types d'exercices. Les directives américaines les plus récentes recommandent au moins 150 minutes d'activité aérobique d'intensité modérée par semaine (l'exercice aérobique de 30 à 90 minutes 3 à 4 fois par semaine n'est pas associé à des risques de grossesse prématurée) pendant la grossesse et après l'accouchement.

Types d'activités et de sports pendant la grossesse

Voici les activités sportives préférables et recommandées pour les femmes enceintes :

  • La marche à pied.
  • Le vélo d'appartement
  • L'aérobic
  • La danse
  • Hydrothérapie, exercices d'aérobic dans l'eau, natation.
  • Exercices de résistance (comme l'utilisation de poids ou d'élastiques).
  • Les étirements.

Voici quelques conseils généraux pour faire de l'exercice en toute sécurité :

  • Une hydratation continue.
  • Une alimentation équilibrée, variée et saine.
  • Des vêtements et des chaussures adéquats.
  • Éviter les environnements chauds et mal ventilés.
  • Éviter la position couchée, sur le dos, pendant des périodes prolongées, surtout au cours du dernier trimestre.

 

Ce qu'il faut éviter pendant la grossesse et les signaux d'alerte.

Les sports à éviter absolument pendant toute la durée de la grossesse sont les sports de contact, en raison du risque de traumatisme abdominal et de perte d'équilibre, et la plongée sous-marine, en raison du risque de formation de bulles dans le système circulatoire fœtal et placentaire.

Voici des signes d'alerte qui indiquent que l'exercice doit être interrompu pendant la grossesse :

  • Saignements vaginaux
  • Des douleurs abdominales
  • Contractions douloureuses et régulières.
  • Perte de liquide amniotique
  • Difficultés à respirer
  • Des étourdissements
  • Maux de tête
  • Des douleurs thoraciques
  • Douleur au mollet

Sur le même sujet

Articles

Articles

Articles